La formation d'aide-soignant  


Définition du métier

L’aide soignant exerce son activité sous la responsabilité de l’infirmier, dans le cadre du rôle propre dévolu à celui-ci, conformément aux articles R4311-3 à R4311-5 du code de la santé publique.

Dans ce cadre, l’aide soignant réalise des soins liés aux fonctions d’entretien et de continuité de la vie visant à compenser partiellement ou totalement un manque ou une diminution de l’autonomie de la personne ou d’un groupe de personnes.

Son rôle s’inscrit dans une approche globale de la personne soignée et prend en compte la dimension relationnelle des soins.

L’aide soignant accompagne cette personne dans les activités de sa vie quotidienne, il contribue à son bien être et à lui faire recouvrer, dans la mesure du possible, son autonomie.

Travaillant le plus souvent dans une équipe pluri professionnelle, en milieu hospitalier ou extra hospitalier, l’aide soignant participe, dans la mesure de ses compétences et dans le cadre de sa formation aux soins infirmiers préventifs, curatifs ou palliatifs.

Ces soins ont pour objet de promouvoir, protéger, maintenir et restaurer la santé de la personne, dans le respect de ses droits et de sa dignité.

Financement de la formation

Le financement de la formation dépend de votre statut et/ou de votre situation. Les démarches doivent être effectuées avant l’entrée en formation. L’institut est à votre disposition pour vous renseigner sur les modalités de prise en charge.

La formation

La formation d’aide soignant est régie par l’arrêté ministériel du 22 octobre 2005 modifié


A)    La formation en cursus complet

L’ensemble de la formation comprend 41 semaines soit 1435 heures d’enseignement théorique et clinique en institut de formation et en stage, réparties comme suit :

  • Enseignement en institut de formation : 17 semaines soit 595 heures
  • Enseignement en stage clinique : 24 semaines soit 840 heures

Durant la formation, les élèves bénéficient de 7 semaines de congés.

La participation à l’ensemble des enseignements est obligatoire.

L’enseignement en institut de formation et les stages cliniques sont organisés sur la base de
35 heures par semaine.

L’enseignement en institut de formation comprend des cours, des travaux dirigés, des travaux de groupe et des séances d’apprentissages pratiques et gestuels.

Pour être admis à suivre les études conduisant au diplôme d’Etat d’aide soignant, les candidats doivent être âgés de 17 ans au moins à la date de leur entrée en formation ; aucune dispense d’âge n’est accordée et il n’est pas prévu d’âge limite supérieur.

L’institut de formation du Pôle de Santé Privé du Diaconat-Centre Alsace dispose de 20 places pour ce cursus.

Contenu de la formation

Unités de formation Modules de formation Stages cliniques
Unité 1 Module 1 - 4 semaines
Accompagnement d’une personne dans les activités de la vie quotidienne
 
Unité 2 Module 2 - 2 semaines
L’état clinique d’une personne 
 
Unité 3 Module 3 - 5 semaines
Les soins   
 
Unité 4 Module 4 - 1 semaine
Ergonomie 
 
Unité 5 Module 5 – 2 semaines
Relation - communication
 
Unité 6 Module 6 - 1 semaine
Hygiène des locaux hospitaliers
 
Unité 7 Module 7 - 1 semaine
Transmission des informations   
 
Unité 8 Module 8 - 1 semaine
Organisation du travail   
 
TOTAL 17 semaines 24 semaines

Les épreuves de sélection

Elles comprennent 1 épreuve écrite d’admissibilité et 1 épreuve orale d’admission.

L’épreuve d’admissibilité consiste en une épreuve de culture générale (dispense possible suivant le niveau de diplôme détenu par le candidat) et comprenant deux parties :

  • Une analyse de texte portant sur un sujet d’actualité d’ordre sanitaire et social
  • Un questionnaire portant sur des notions élémentaires de biologie humaine et sur les quatre opérations numériques de base, complété d’exercices mathématiques de conversion.


Sont dispensés de l’épreuve écrite d’admissibilité :

  • Les candidats titulaires d’un titre ou diplôme homologué au minimum au niveau IV ou enregistré à ce niveau au répertoire national de certification professionnelle, délivré dans le système de formation initiale ou continue français ;
  • Les candidats titulaires d’un titre ou diplôme du secteur sanitaire ou social homologué au minimum au niveau V, délivré dans le système de formation initiale ou continue français ;
  • Les candidats titulaires d’un titre ou diplôme étranger leur permettant d’accéder directement à des études universitaires dans le pays où il a été obtenu ;
  • Les étudiants ayant suivi une première année d’études conduisant au diplôme d’Etat d’infirmier et n’ayant pas été admis en deuxième année.

L’épreuve orale d’admission est divisée en deux parties :

  • Présentation d’un exposé à partir d’un thème relevant du domaine sanitaire et social et réponses à des questions
  • Discussion avec le jury sur la connaissance et l’intérêt du candidat pour la profession
    d’aide soignant.

Peuvent se présenter à l’épreuve orale

  • Les candidats déclarés admissibles à l’issue de l’épreuve écrite d’admissibilité, c'est-à-dire qui ont obtenu une note supérieure ou égale à 10/20.
  • Les candidats dispensés de l’épreuve d’admissibilité.


B)    La formation en cursus partiel post BAC ASSP - SAPAT

L’arrêté du 21 avril 2014 modifiant l’arrêté du 22 octobre 2005 relatif à la formation conduisant au diplôme d’Etat d’aide soignant défini les modalités d’accès à la formation d’aide soignant pour les personnes titulaires du BAC Professionnels « Accompagnement Soins et Services à la Personne » (ASSP) et du BAC « Services Aux Personnes et Aux Territoires » (SAPAT).

L’institut de formation du Pôle de Santé Privé du Diaconat-Centre Alsace dispose de 20 places pour ce cursus.

Le tableau ci-dessous reprend les dispenses des modules :

Unités de formation Modules de formation Stages cliniques
Unité 1 ACQUIS BAC PRO ASSP et SAPAT
Unité 2 Module 2 - 2 semaines d’enseignement théorique
L’état clinique d’une personne
Unité 3 Module 3 - 5 semaines d’enseignement théorique
Les soins
Unité 4 ACQUIS BAC PRO ASSP et SAPAT
Unité 5 Module 5 – 2 semaines d’enseignement théorique
Relation - communication
Unité 6 Module 6 - 1 semaine d’enseignement théorique
Hygiène des locaux hospitaliers
ACQUIS BAC PRO ASSP
Unité 7 ACQUIS BAC PRO ASSP et SAPAT
Unité 8 ACQUIS BAC PRO ASSP et SAPAT
TOTAL 9 semaines
BAC PRO ASSP

10 semaines
BAC SAPAT
12 semaines
de stage ASSP

14 semaines
de stage SAPAT

 

Les épreuves de sélection

Phase 1 d’admissibilité : sélection sur dossier
La 1ère phase de la sélection consiste en l’étude des dossiers. L’examen des différentes pièces constitutives du dossier permet de retenir les candidats qui seront convoqués à l’entretien. La composition du dossier comprend : un curriculum vitae, une lettre de motivation, une copie du dossier scolaire comportant les résultats obtenus aux épreuves et les appréciations de stages, une copie du diplôme du baccalauréat ou un certificat de scolarité pour les candidats en classe de terminale.

Phase 2 d’admission : entretien
Les candidats ayant obtenu une note égale ou supérieure à 10/20 à l’épreuve d’admissibilité (étude du dossier) sont convoqués à l’épreuve d’admission.
Cette 2ème phase de sélection consiste en un entretien individuel de 20 mn avec les candidats dont les dossiers ont été retenus.
Dans un 1er temps, le candidat présente son parcours puis dans un deuxième temps, le jury engage un échange avec le candidat sur la base de son dossier (stages, expérience professionnelle…) afin d’évaluer l’intérêt du candidat pour la profession et sa motivation.


Modalités d’accès

Les candidats en année de terminale ou titulaires des baccalauréats ASSP ou SAPAT qui se présenteront pour entrer en formation, ne pourront être admis définitivement qu’après réussite de la sélection ; Les candidats en année de terminale devront justifier de la réussite au baccalauréat ASSP ou SAPAT.
Pour être admis à suivre les études conduisant au diplôme d’Etat d’aide soignant, les candidats doivent être âgés de 17 ans au moins à la date de leur entrée en formation ; aucune dispense d’âge n’est accordée et il n’est pas prévu d’âge limite supérieur.

C)    La formation en cursus partiel pour les personnes titulaires des :

  • Diplôme d’Etat d’Auxiliaire de Puériculture (AP)
  • Diplôme d’Etat d’Ambulancier (DEA) ou Certificat de Capacité d’Ambulancier (CCA)
  • Diplôme d’Etat d’Aide Médico Psychologique (AMP)
  • Diplôme d’Etat d’Auxiliaire de Vie Sociale (DEAVS)
  • Mention complémentaire d’Aide à Domicile (MCAD)
  • Titre Professionnel d’Assistant de Vie Aux Familles (TPAVF)

Dispenses de formation en fonction du diplôme
  

  AP DEA ou CCA AMP DEAVS
MCAD
TPAVF
Module 1     Dispense Dispense Dispense
Module 2 Dispense Dispense      
Module 3          
Module 4   Dispense  Dispense Dispense   Dispense Dispense
Module5 Dispense Dispense  Dispense Dispense Dispense
Module 6 Dispense        
Module 7 Dispense Dispense Dispense Dispense  
Module 8 Dispense   Dispense    

TOTAL
(en heures)
Théorie(T)
Stage (S)

T = 315
S = 420
T = 385
S = 490   
T = 280
S = 490   
T = 315
S = 490  
T = 350
S = 490

 
Les épreuves de sélection

Phase 1 d’admissibilité : sélection sur dossier
La 1ère phase de la sélection consiste en l’étude des dossiers. L’examen des différentes pièces constitutives du dossier permet de retenir les candidats qui seront convoqués à l’entretien. La composition du dossier comprend : un curriculum vitae, une lettre de motivation, attestations de travail avec appréciations, une copie du titre ou diplôme permettant de se présenter à la dispense de formation.

Phase 2 d’admission : entretien
Les candidats ayant obtenu une note égale ou supérieure à 10/20 à l’épreuve d’admissibilité (étude du dossier) sont convoqués à l’épreuve d’admission.
Cette 2ème phase de sélection consiste en un entretien individuel de 20 mn avec les candidats dont les dossiers ont été retenus.
Dans un 1er temps, le candidat présente son parcours puis dans un deuxième temps, le jury engage un échange avec le candidat sur la base de son dossier (expérience professionnelle…) afin d’évaluer l’intérêt du candidat pour la profession et sa motivation.


D)    Validation des Acquis par l’Expérience (VAE)


En cas de validation partielle après passage devant le jury VAE, le candidat peut opter pour le suivi et l’évaluation des modules de formation correspondant aux compétences non validées. Dans ce cas, il s’inscrit auprès de l’institut de formation et est dispensé des épreuves de sélection.

 

.